Aunée


L’aunée officinale : les bienfaits de cette plante méconnue

Présentation de l’aunée officinale

L’aunée officinale (Inula helenium), est une plante vivace originaire d’Asie, mais qui apprécie les régions tempérées d’Europe et d’Afrique. À l’état naturel, elle pousse essentiellement dans des environnements frais, dans les fossés ou les lisières des bois. Ses fleurs jaunes ressemblent au pissenlit et peuvent atteindre les 80 cm de hauteur.
Dès le Moyen Âge, l’aunée officinale était cultivée dans les jardins médicinaux des monastères pour profiter de ses vertus thérapeutiques.
Étymologiquement, elle doit d’ailleurs son nom au mot « inula », du grec « ineo » signifiant : je purge. Depuis, elle possède de nombreux surnoms et se fait également appelée Soleil vivace, Panacée de Chiron, Quinquina indigène…
 

Les bienfaits de l’aunée

Connue pour ses vertus sur la sphère respiratoire, l’aunée officinale possède des propriétés expectorantes et bactéricides. Ses effets calmants et asséchants sont appréciés en cas de rhume ou de bronchite : elle aide à lutter contre la toux et à dégager les voies respiratoires. Étant également antivirale, elle stimule le système immunitaire qui a souvent besoin d’aide pour faire face aux microbes, notamment pendant les changements de saison.

Grâce à sa teneur en inuline et en hélénine, elle s’utilise aussi pour les troubles de la digestion. En effet, ces hormones contribuent à l’équilibre de la flore intestinale en stimulant la production de probiotiques. Quant à l’hénéline, elle peut agir sur l’hypophyse et être utile pour les troubles liés à la ménopause, comme les bouffées de chaleur par exemple.

    Quelles utilisations pour l’aunée ?

    Le plus souvent, c’est la racine de l’aunée qui est utilisée. Elle se consomme alors aussi bien en décoction qu’en infusion, ou directement en cuisine. Son goût est très apprécié dans les gâteaux ou les salades de fruits par exemple.

    Elle peut aussi être utilisée en usage externe après avoir macéré. Il faudra ensuite l’appliquer sur une compresse, puis directement sur la zone concernée. L’opération est à renouveler jusqu’à 3 fois par jour pour les affections de la peau.

    Parfois, l’aunée officinale est incorporée dans des sprays pour la gorge. Associée à d’autres actifs naturels, elle permet de soulager les infections respiratoires.

    Produits contenant de l'aunée

    Spray pour la gorge
    Notre site utilise des cookies, pour améliorer votre expérience telle que la saisie automatique
    You have successfully subscribed!
    This email has been registered
    ×
    Welcome Newcomer