Bouleau


Le bouleau : des bienfaits détoxifiants et purifiants

Présentation et origine du bouleau

Originaire des pays Scandinaves, le bouleau (Betula pendula) est un arbre de la famille des Betulaceae, qui apprécie les sols pauvres et humides. Sa culture s’est répandue aussi bien en Amérique du Nord, qu’en Europe et en Asie. Dans les zones froides, il est capable de vivre plus de 100 ans, contre seulement 30 ans dans des zones tempérées. Le bouleau est facilement reconnaissable grâce à son écorce argentée et sa hauteur qui peut atteindre 30 mètres.
 
Dès le Moyen Âge, ses vertus diurétiques étaient déjà convoitées. En phytothérapie, toutes les parties du bouleau peuvent être utilisées, à l’exception des fleurs : les feuilles, l’écorce, les bourgeons et la sève de bouleau. Cette sève est d’ailleurs grandement appréciée pour ses propriétés dépuratives.

Les bienfaits du bouleau

Connu pour détoxifier l’organisme, le bouleau est riche en actifs naturels. Les feuilles du bouleau contiennent notamment des flavonoïdes, un actif aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

C’est surtout le jus de bouleau qui est reconnu pour ses propriétés dépuratives et diurétiques. Grâce à son action drainante, il permet ainsi à l’organisme d’éliminer plus facilement les toxines et les déchets organiques du corps. Ce jus est obtenu à partir des feuilles récoltées, contrairement à la sève de bouleau, qui est extraite de l’écorce.

La sève de bouleau permet elle aussi de détoxifier l’organisme en aidant le corps à se débarrasser du superflu. Elle serait également un antiseptique naturel qui permettrait de lutter contre les infections ou de désinfecter les plaies. Enfin, étant riche en calcium et en phosphore, la sève de bouleau est idéale pour renforcer les os.

Comment bien utiliser le bouleau ?

Idéalement, il est conseillé de faire une cure de bouleau au moins deux fois par an, si possible pendant les changements de saison.

À la fin de l’hiver, elle permettra d’éliminer les excès alimentaires liés à cette période. Une cure en septembre, à l’approche de la rentrée, permettra d’affronter plus sereinement les changements de température et l’arrivée des maladies hivernales.

En gélule, ou incorporé dans des jus avec d’autres plantes, il faut simplement respecter les doses journalières préconisées par le fabricant.
 

Lorsqu’il est consommé en sève ou en jus, le bouleau peut être dilué dans de l’eau, ou être bu pur. Il est recommandé de boire un verre le matin à jeun, pendant 3 semaines maximum.


Produits contenant du bouleau

Herbadetox
Notre site utilise des cookies, pour améliorer votre expérience telle que la saisie automatique
You have successfully subscribed!
This email has been registered
×
Welcome Newcomer