Beauté et ménopause

C’est un phénomène naturel. Le corps féminin cesse un jour d’être fertile. La cinquantaine est pour beaucoup de femmes un tournant dans leurs vies. Il faut savoir qu’il existe une période de transition, le terme de « pré-ménopause » est souvent employé, mais en réalité, les deux à sept années qui précèdent la ménopause s’appellent la « péri-ménopause » et c’est à ce moment-là, qu’interviennent de nombreux symptômes hormonaux.

Irritabilité, bouffée de chaleur, insomnie, prise de poids, varices, ongles et cheveux cassants… Mais pas de panique ! Il est possible d’accompagner son corps dans les profonds changements qu’il vit, par quelques astuces qui vous feront rayonner de nouveau !

femme mature beauté

Se préparer à la ménopause

Il faut prendre conscience que la ménopause n’est pas une fin en soi, ce n’est pas la fin de la vie, c’est le début d’autre chose. Ce ne doit pas être un sujet tabou, ni un mal-être enfoui. L’idée principale est d’accepter la ménopause, et non de la subir puisqu’elle fait partie de l’avancée de la vie.

Psychologiquement ; la façon dont on appréhende son vieillissement est très importante. Les méthodes de relaxation telles que la méditation, le yoga, ou encore la sophrologie permettent de bien préparer cette étape.

Plus cette notion sera acquise, mieux vous vivrez ce changement. Ensuite, vous pouvez aider votre corps en agissant sur plusieurs points.

Mieux vivre sa péri-ménopause, grâce à son alimentation

Lorsque la péri-ménopause se déclare, les sécrétions hormonales diminuent. Certaines plantes contiennent des substances très proches des hormones féminines ; des phytohormones. Il s’avère qu’elles pourraient bien vous aider à réguler vos divers « troubles ».

De nombreuses études scientifiques démontrent l’intérêt des isoflavones de soja pour rétablir cet équilibre hormonal. Il est donc intéressant d’enrichir son alimentation en soja. Vous pouvez également vous tourner vers les gélules pour vous complémenter plus facilement.

Il existe également d’autres végétaux comme le lin ou le trèfle rouge ; ils se composent eux aussi de phytohormones. Plus difficile à incorporer dans son assiette, les compléments alimentaires sont couramment utilisés.   

Vous pouvez également vous tourner vers le yam (igname sauvage), c’est une plante mexicaine dont le tubercule renferme une grande quantité de diosgénine ; il s’agit d’une substance très proche de la progestérone (sécrété par la femme). La diosgénine fonctionne comme un « modulateur hormonal », c’est pour cette raison que de nombreuses femmes apprécient les bienfaits du yam sur leurs corps.

yam plante

D’autres plantes encore, peuvent vous aider à passer le cap de la ménopause. La sauge ou les fleurs d’aubépine consommée en infusion soulagent un grand nombre de femmes.

Si cela ne suffit pas, le houblon est peut-être votre allié. On utilise les cônes de houblon en macération (pendant 24 heures) : 30 grammes dans un volume de 1L d’eau froide. Il est recommandé de boire une tasse avant le coucher.

Rayonner des cheveux au bout des ongles en péri-ménopause

Comment garder une belle chevelure ?

Les cheveux souffrent eux aussi, de la baisse hormonale lors de la péri-ménopause. Plus cassants, plus secs ou ternes, on est rarement au bout de ses peines. Pour pallier ces désavantages, la première des choses à faire est de retirer une bonne fois pour toutes, les facteurs aggravants : sèche-cheveux, fer à lisser/friser, coloration/décoloration, etc.

Pour fortifier ses cheveux et retrouver brillance et souplesse, il faut privilégier les massages crâniens, les shampoings au pH neutre, les masques nourrissants… L’idée est de chouchouter sa chevelure au maximum, par des soins associés à vos besoins capillaires.

Vous pouvez également miser sur des compléments alimentaires pour vous aider.

Toutefois, si vous constatez une perte de cheveux sévère, n’hésitez pas à consulter un professionnel qui pourra vous prescrire un traitement plus adéquat.

Comment garder une peau douce et souple ?

Le stock de collagène diminue peu à peu, au fil du temps qui passe et l’approche de la ménopause est un facteur aggravant. Le collagène permet à la peau de stocker l’eau et de donner cet aspect rebondi au visage, sans quoi, ce manque d’élasticité provoque une certaine sécheresse et la présence de rides plus marquées.

femme ménopause crème visage

Durant la péri-ménopause, vous devez, plus que jamais prêter attention à votre hydratation interne en buvant de l’eau en quantité suffisante, et externe en utilisant des crèmes de jour et de nuit adaptées à votre type de peau.

Prenez également le temps d’effectuer des soins pour votre visage à base d’huile ou de beurre pour une hydratation plus intense et complète.

Garder ses griffes en bonne santé

Les déséquilibres hormonaux et notamment la baisse d’estrogènes favorisent la casse des ongles, ou les dédoublements. Certaines mesures peuvent être mises en place pour éviter et prévenir ces désagréments.

Il est recommandé de porter des gants lorsque vous faites la vaisselle ou le ménage, de boire de l’eau en bonne quantité et de veiller à apporter suffisamment d’acide gras essentiels comme l’avocat, les poissons gras ou les oléagineux.

Si vous observez un phénomène d’ongles cassants, essayez de manger une petite poignée d’amande chaque jour.

Ensuite, pensez à hydrater votre corps, vos mains, mais aussi vos ongles ! Vous pouvez même les baigner d’huile d’amande douce, par exemple pour les aider !

Enfin, on parle souvent de calcium pour entretenir la santé de ses ongles, mais si vous ne consommez pas suffisamment de magnésium (céréales complètes, chocolat, germes de blé…) votre corps aura des difficultés à absorber le calcium, et cela se répercutera donc sur vos ongles.

La péri-ménopause

Pour finir, parlez-en aux personnes avec qui vous vivez ; les maux que vous rencontrez ne sont absolument pas psychologiques, ils sont bien réels, ils sont physiques. Il est bon de se sentir épaulée et comprise pour traverser cette période.

Souvenez-vous que votre hygiène de vie au quotidien vous permettra de diminuer considérablement les effets néfastes de la péri-ménopause. Alimentez-vous sainement, faîtes un peu d’activité physique, prenez soin de votre corps, de votre peau, de vos cheveux, mais aussi de votre santé mentale. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels du bien-être pour vous aider dans cette démarche.

Notre site utilise des cookies, pour améliorer votre expérience telle que la saisie automatique
You have successfully subscribed!
This email has been registered