Tout savoir sur l'équilibre acido basique

Soumis à de nombreux facteurs environnementaux, le pH du corps humain est constamment bousculé par notre mode de vie moderne et par notre alimentation. Pourtant, l’équilibre acido basique, est indispensable au maintien de la santé. Découvrez ce qu’est l’équilibre acido-basique, comment le mesurer et comment le maintenir.

Qu’est-ce que l'équilibre acido-basique ?

L’équilibre acido basique consiste en l’équilibre du pH du corps humain. Il est indispensable au bon fonctionnement de celui-ci et contribue à le maintenir en bonne santé.

languettes ph urinaire

Qu'est-ce que le pH ?

En chimie, le pH est une mesure permettant d’indiquer le degré d’acidité d’un liquide. Il se mesure sur une échelle de 1 à 14. On considère qu’un pH est acide s’il est compris entre 1 et 7 (1 étant la mesure la plus acide possible), et basique s’il est entre 7 et 14 (14 étant la mesure d’alcalinité maximale.) 7 indique un pH neutre, c’est le cas de celui de l’eau.

pH corporel et équilibre acido basique

L’équilibre acido basique, ou homéostasie du pH, est la balance entre le taux d’acidité et le taux d’alcalinité du corps humain. C’est une fonction essentielle de l’organisme, qui consiste en la régulation de son pH sanguin et tissulaire. Un pH corporel équilibré se situe dans une fourchette assez serrée autour de 7. En dessous, on parle d’acidose, et au-delà, d’alcalose. L’idéal est d’avoir un pH légèrement alcalin, autour de 7,4.

Quels sont les facteurs influençant le pH corporel ?

Les facteurs de déséquilibre acido basique sont nombreux. On peut citer le stress, le surmenage, le mode de vie, la pollution, même si le plus souvent, c’est l’alimentation qui est en cause.

Si l’alcalose peut être causée par des vomissements à répétition, un excès de bicarbonate, ou encore la consommation de diurétiques, l’acidose est plus fréquente. Ce trop-plein d’acidité dans le corps est due en grande partie à une consommation excessive d’aliments acidifiants.

L’importance de l’équilibre acido basique

Pourquoi est-il important de préserver son équilibre acido basique ? Un déséquilibre acide base utilise les réserves minérales du corps. En effet, pour contrebalancer cette acidité excessive, le corps sollicite plusieurs de ses mécanismes tampon à la recherche de molécules neutralisantes : les poumons, tout d’abord, qui éliminent les acides dit volatils, et les reins, connus pour leur rôle filtrant.

Si l’acidité est trop importante malgré tout, le corps va puiser dans sa seule réserve alcaline disponible : les os, ce qui risque de créer une perte de minéraux, dont le calcium et le magnésium. Cette déminéralisation peut à son tour causer de l’ostéoporose et des calculs rénaux.

Au fil du temps, l’accumulation de déchets acides dans l’organisme peut constituer un terrain propice à l’apparition de nombreuses pathologies, comme l’obésité, le diabète, ou encore des maladies cardiovasculaires. À long terme, une acidité ou une alcalinité excessive peut également entraîner une altération des cellules, rendant l’organisme plus sujet aux maladies dégénératives.

cailloux en équilibre main femme

Rupture de l’équilibre acido basique : suis-je concerné(e) ?

Comment savoir si on souffre d’un déséquilibre acido basique ? Plusieurs symptômes, isolés ou combinés, peuvent évoquer une rupture de l’équilibre acido basique. Remontées acides, caries, mauvaise haleine, douleurs musculaires ou encore fatigue et irritabilité peuvent indiquer un pH corporel trop acide. Mais, ces symptômes pouvant être lié à bien d’autres facteurs, il est recommandé de mesurer son pH à l’aide d’un test, avec des bandelettes de papier pH.

Comment mesurer son pH ?

Pour savoir si son équilibre acido basique est optimal, il existe des tests urinaires très simples d’utilisation. Présentés sous forme de languettes en papier qu’il suffit de tremper dans l’urine, ces derniers permettent de mesurer le pH du corps humain de manière précise pour déterminer s’il est nécessaire d’entreprendre un régime acido basique.

Quand mesurer son pH ?

Le taux de pH variant au cours de la journée et au gré des aliments consommés, il convient de le mesurer plusieurs fois par jour sur une durée d’une semaine à dix jours. La première mesure du matin se fait avec les deuxièmes urines de la journée. En effet, les premières sont jugées trop acides, suite au travail de nettoyage interne de l’organisme durant le sommeil. La seconde mesure se fait en fin de journée, en fin d’après-midi par exemple. Au bout d’une dizaine de jours, on obtient une moyenne jugée fiable permettant d’évaluer son pH.

Les réflexes à adopter pour conserver un bon équilibre acido basique

Pour maintenir un bon équilibre acido basique, il faut de manière générale soigner son hygiène de vie. Bien dormir, permettre à son corps de récupérer de sa fatigue sont essentiels. Il faut également veiller à bien respirer, la fonction pulmonaire étant importante pour éliminer les acides.

Mais le bon équilibre acide base se joue avant tout dans l’assiette, avec un régime acido basique. Il existe également des compléments alimentaires permettant de couvrir les besoins en minéraux du corps humain et ainsi de restaurer l’équilibre acido basique.

Que manger pour avoir un bon équilibre acido basique

La clé d’un pH bien équilibré, c’est la consommation en bonnes proportion d’aliments acides et alcalins.

Les aliments acides : acidifiants

Dans les aliments acidifiants, on trouve la viande, la charcuterie, le poisson, le fromage et les produits laitiers, ainsi que les céréales raffinées (pâtes, riz et pain blanc). En moindre proportion, le chocolat et les œufs sont également acidifiants. Enfin, comme souvent, on retrouve sur le banc des accusé les aliments sucrés et transformés, les sodas, l’alcool et le café, tous acidifiants et à consommer avec modération.

De manière générale, l’alimentation moderne, souvent ultra-transformée et trop salée, est pointée du doigt dans le déséquilibre acido basique. En effet, le sel est très acidifiant, et présent dans de nombreux produits du quotidien. C’est pourquoi on recommande d’avoir la main légère sur le sel de table, beaucoup de nos aliments étant déjà salés.

assiette crudités légumes

Attention à ne pas confondre goût acide et aliment acidifiant ! On citera en exemple le citron, très acide au goût et dans l’estomac, mais qui est en réalité un aliment alcalinisant.

Les aliments basiques : alcalinisant

Parmi les aliments les plus alcalinisants, on peut citer le chou et l’orange. De manière générale, les fruits et légumes de saison sont à privilégier pour bien s’alcaliniser, et tout particulièrement ceux à feuilles vertes : épinards, choux, salades…

Les oléagineux, le thé vert, l’ail, l’oignon ou encore les épices sont également favorables à un bon équilibre acido basique.

On notera toutefois l’exception de la prune, qui est l’un des rares fruits acidifiants.

En conclusion, faire la part belle aux fruits et légumes et freiner sa consommation de protéines animales est intéressant pour maintenir un bon équilibre acido basique. Les bienfaits d’un régime végétarien peuvent également être considérés.

Exemple : une idée de menu pour lors d’un régime acido-basique

Par bien des points, un régime acido basique correspond à un régime équilibré. Comme souvent, on privilégiera la cuisson vapeur ou au four, les légumes crus ou peu cuits, le fait de cuisiner soi-même et de limiter l’utilisation de produits sucrés ou transformés. Vous trouverez ci-dessous un exemple de menu compatible avec un régime acido basique :

  • En entrée : un coleslaw maison, à partir de carottes, de chou blanc et rouge cru, agrémenté d’une sauce moutarde-fromage blanc.
  • En plat : un pavé de saumon cuit vapeur, accompagné de pâtes complètes et de haricots verts, le tout assaisonné d’un filet d’huile d’olive bio.
  • En dessert : un fruit avec un carré de chocolat noir. On évite le café, et on privilégie un thé vert ou une tisane détox à la place.
Notre site utilise des cookies, pour améliorer votre expérience telle que la saisie automatique
You have successfully subscribed!
This email has been registered